bannière crêt de roc

Rues du développement durable, un outil citoyen pour un territoire…

Un territoire fertile : le quartier du Crêt de Roc à Saint-Étienne

L’ancrage local de l’association est un choix de fond.

De notre point de vue, les défis du développement durable nécessitent de mettre en œuvre, sur les territoires, des actions locales soucieuses de leur impact global. En effet, chaque citoyen effectue aujourd’hui en moyenne une centaine de « gestes » par jour de portée internationale, sans en avoir la plupart du temps conscience.

En parallèle, la conscience d’une interdépendance des groupes humains a sensiblement augmenté.

Notre objectif est est de nouer ces différentes dimensions pour créer des dynamiques de projet.

L’association, issue d’acteurs du Crêt de Roc, a souhaité développer son activité sur ce territoire car il lui semble propice à la concrétisation d’idées nouvelles de part :

sa proximité du centre ville,

la sensibilité aux enjeux environnementaux déjà présente et portée par des groupes d’habitants et des associations,

la dynamique urbaine en cours, avec le programme de rénovation urbaine et les opportunités que représentent les nombreux locaux actuellement vacants.

Le quartier recèle un gisement non négligeable d’idées, de créativité, susceptibles de générer des emplois pérennes et non délocalisables.

L’association vise à faciliter la concrétisation de ces projets.

Une plate-forme collaborative pour transformer les idées en projet

Le Pied des Marches propose des modalités d’hébergement d’associations ou d’entreprises de l’économie solidaires diversifiées :

sous-location d’un espace de travail permanent ou intermittent,

hébergement de siège social et boîte à lettres,

location ponctuelle ou périodique de l’espace réunion-réfectoire,

utilisation du matériel mutualisé (ordinateurs, imprimante, vidéoprojecteur, documentation).

un accompagnement visant la réalisation de projets concrets

L’association propose de : mobiliser un réseau de personnes ressources, imaginer et concrétiser des liens entre le projet et les acteurs du quartier, et organiser des partenariats souples, rechercher systématiquement des formes de coopération solidaires, intégrer le projet dans les dynamiques du quartier, un outil d’action foncière.

Les fondateurs de l’association on créé une société d’investissement solidaire dénommée « Crêt de Liens », destinée à acquérir des locaux vacants sur le quartier afin de les louer à des activités économiques ou associatives répondant à l’ambition de l’association et sa charte éthique.

Il s’agit ainsi de maîtriser le foncier, et d’inciter à la mutualisation des locaux et des moyens.