bannière crêt de roc

Rues du développement durable, une nouvelle dynamique.

 

L’association Rues du Développement Durable, fondée en juillet 2009, a pour but de réaménager les rez-de-chaussée vacants du quartier du Crêt de Roc pour rendre le quartier plus solidaire, plus convivial, plus économe, plus participatif et plus créatif.

 

L’association s’intéresse à l’ensemble des dimensions du développement durable : environnement, économie solidaire, progrès social, culture, participation citoyenne, solidarité internationale.

 

Nous favorisons et aidons à l’installation d’associations ou d’activités qui entrent d’une façon ou d’une autre dans le champ du développement durable, des besoins du quartier et/ou de l’économie sociale et solidaire dans les rez-de-chaussée vacants.

Il s’agit donc de proposer un autre mode d’occupation des rez-de-chaussée, adapté à l’esprit, aux moyens et aux besoins des acteurs économiques “alternatifs”, tout en prenant appui sur une démarche de quartier.

Un lieu d’accueil

 

Le local partagé « Le Pied des Marches » (15 rue Robert) est un lieu d’accueil, de rencontre, et d’échange.

Il est situé au pied de la grande montée du Crêt de Roc, au cœur du quartier. 

Cet espace  comprend :

un espace bureau et accueil

Un espace  Réfectoire, lieu de convivialité organisé autour d’une grande table et aux vocations multiples: échange autour d’un repas, réunions, organisation de débats, d’expositions, etc.

L’espace du réfectoire peut être louée pour des réunions.

 Une annexe, bureau partagé, hébergeant plusieurs structures : associations, coopératives, indépendants.

Le Pied des Marches est ainsi une vitrine ouverte sur la rue et le quartier, offrant à qui le souhaite un espace propice aux échanges créatifs, il propose aussi des modalités d’hébergement d’associations.

 

La Charte

Nous souhaitons apporter notre appui à des acteurs divers ayant un état d’esprit et une éthique partagés.

Les valeurs partagées :

  • La volonté de travailler en réseau, dans un esprit de coopération et de solidarité entre les structures membres de l’association.
  • La recherche systématique de la complémentarité et de la mutualisation des moyens entre les acteurs.
  • La promotion de la mixité des publics, du point de vue social, culturel ou générationnel.
  • La recherche de la proximité et de l’ouverture auprès des habitants du quartier dans un esprit de convivialité,
  • Encourager des comportements de consommation durables et respectueux de l’espace public,
  • La volonté de privilégier l’utilité sociale.
  • La recherche de dispositifs permettant la transmission des lieux et des activités dans un esprit de solidarité, sans recherche d’enrichissement spéculatif.