IMG_5835 lightLe quartier du Crêt de Roch (8000 hab.) est en cours de rénovation globale (périmètre ANRU et quartier CUCS – Contrat Urbain de Cohésion Sociale) : habitat, espaces publics, déplacements, transports, vie sociale et économique, vie associative, toutes les dimensions sont en mouvement.

Le quartier du Crêt de Roch est un quartier collinaire, contigu au centre ville, à proximité de deux gares ferroviaires (Châteaucreux et Carnot), et desservi par un bus. L’habitat ancien présente deux caractéristiques intéressantes : l’une liée au caractère collinaire du site avec des maisons munies de jardins, l’autre liée au passé de la passementerie stéphanoise avec des ateliers transformés en appartement. La mixité sociale et culturelle y est très forte.

La sensibilité aux enjeux environnementaux y est assez présente, les jardins familiaux y sont une tradition vivante. Cela s’est affirmé plus récemment avec la création d’un verger pédagogique, de deux AMAP et la prise en compte des enjeux de développement durable dans les projets de construction et d’aménagement.

L’un d’eux est sur le point d’entrer dans la phase de réalisation : un éco quartier (ZAC des joyaux). Des associations ont placé la question de l’écocitoyenneté au cœur de leur projet pédagogique.

L’une d’elle anime un projet éducatif d’environnement urbain. Un travail conséquent avec les enfants est conduit sur les rapports ville-campagne, sur l’appréciation de l’empreinte écologique, le tri sélectif et les déchets compostables. Enfin malgré le relief, on voit progresser l’utilisation de vélos, la desserte par les transports en communs crée des conditions favorables au choix des modes doux.

La quasi disparition de nombreux commerces de proximité laisse en friche des dizaines de boutiques au rez de chaussée des immeubles. Dans ce contexte, il n’est pas utopique de penser que des activités et des services à finalité solidaire écologique, sociale et durables puissent contribuer à revitaliser ces « mini-friches ».